Faire vivre sa Raison d'être : premiers retours sur la mise en place concrète

Le 7 Février dernier nous avons officialisé notre raison d’être :

Imaginer, explorer, réaliser d’autres possibles

Vous pouvez retrouver l’article : Choosit se dote de sa Raison d'Être

Premiers retours après deux mois

Nous voilà tout juste 2 mois plus tard, comment cette toute nouvelle initiative se développe t-elle sur le terrain ? car soyons honnêtes, si ce n’est pas vivant ce n’est pas du tout ! 

Pour faire vivre le dispositif nous sommes partis en mode expérimental, à l’image d’ailleurs de cette raison d’être (soyons cohérents avec nous-mêmes dès le départ). L’idée étant d’élargir le champ des possibles de la façon la plus fluide et participative qui soit, nous avons opté pour un fonctionnement par cercle de travail sur 5 thématiques prioritaires :

Démarche Open’Up

Ah oui, au passage nous avons “nommé” cette démarche Open’up

Mi-Février nous avons présenté à l’ensemble des équipes le cadre de fonctionnement proposé pour lancer l’initiative en mode expérimental :

Rappel de la mission : En partant d’aujourd’hui et en marchant vers demain, imaginez le champ des possibles, explorez, présentez et mettez en œuvre les propositions concrètes de l’axe thématique du cercle de votre choix.

Cadre proposé pour initier la démarche

  • 1 cercle permanent par collaborateur
  • Engagement minimum 6 mois
  • Maximum 6 permanents par cercle
  • Présentation régulières aux équipes de l’avancée des sujets

Organisation interne :

  1. Un binôme pilote/copilote par cercle :
    • Coordonner et animer, faire vivre et faciliter l’échange avec un pilotage dynamique et agile.
  2. Chaque cercle est autonome dans son organisation interne à un instant T :
    • Rythme et fréquence des réunions de réflexion
    • Possibilités pour les cercles de « recruter » pour intégrer ou participer aux actions
  3. Validation de actions avec un comité de sélection interne
    • Françoise et Amandine membres permanentes
    • + d’autres membres tournants selon les pertinences/ appétences

Et pour tout le monde :

  • Je peux participer à des actions proposées par le cercle sans être membre permanent
  • Je peux pousser des idées à n’importe quel cercle sans être membre permanent
  • Chaque cercle doit intégrer l’intelligence collective dans ses réflexions

Next steps mises en œuvre :

  • Constitution des cercles : appel à manifestation d’intérêt sur les thématiques proposées, avec choix 1 / choix 2
  • Résultat : 5 cercles de 6 personnes composés en l’espace de 2 semaines sur la base de leurs premier choix. Seules 3 personnes ont été positionnées sur leur second choix afin d’obtenir le bon équilibre d’un cercle à l’autre (parité, mix métier etc.)
  • Première tâche de chaque cercle : Réfléchir à son modèle d’organisation propre et la pitcher au comité de Pilotage des Cercles dont je fais partie. Objectif : challenger les propositions & valider ensemble ce fonctionnement ainsi que le budget associé. 

Voici les questions sur lesquelles chaque cercle devait s’interroger : 

  • Quels seront les copilotes du cercle > objectif : qui coordonne le cercle en autonomie, donne le tempo et fait le relais et avec le comité de pilotage de l’entreprise
  • Nommer le cercle si pertinent
  • Evaluer le temps nécessaire pour “imaginer et explorer” + préparer ses business case > objectif : budgéter la disponibilité à accorder par l’entreprise sur les planning
  • Budget à piloter en autonomie pour les actions à prévoir
  • Processus décisionnel & périmètre d’autonomie souhaité
  • Fréquence de présentation des Business Case au Comité de Sélection du Sponsor
  • Indicateurs de suivi préconisés

Nous en sommes déjà au troisième pitch des cercles et la démarche est déjà totalement exaltante

  • Forte adhésion à la démarche
  • Rapidité d’appropriation des sujets
  • Pertinence des modèles proposés par rapport à la thématique (3 cercles, 3 modèles différents et tous ont du sens) 
  • Grande capacité à élargir le champ des possibles et faire fonctionner l’intelligence collective
  • Présentations soignées et réfléchie, allant souvent plus loin que ce que j’avais imaginé au début de la démarche
  • Beaucoup de fluidité dans les échanges durant la construction et le pitch : la coordination cercle / direction a été réalisée en moyenne en une heure. 

Une chose est certaine à ce stade : j’ai hâte de poursuivre l’expérience et d’ouvrir grand les champs des possibles !

Voir l’étude de cas
Lire l’article